Gallery of P. parvu­lus

P. parvu­lus, 1ère par­tie du rap­port de la récente expédi­tion de

Went­ian Shi (S.J.D [N. J. B.]) avec Team Bor­neo à Kali­man­tan Ten­gah.

Parvu­lus est dis­tribué large­ment à Ten­gah, il peut être trouvé de l’ouest de Sg. Men­taya jusqu’à la fron­tière de Kali­man­tan Est (>300Km de large).

Ils peu­vent sur­vivre dans toutes sortes d’habitats, du petit marécage (comme le coc­cina) à la grande riv­ière, des eaux noires aux eaux claires.

Si l’habitat est en bon état, la pop­u­la­tion est extrême­ment élevée, presque comme celle des Ras­b­ora. Les parvu­lus parta­gent par­fois leurs habi­tats avec d’autres espèces de Parosphromenus plus grandes comme fil­a­men­to­sus, par­fois avec des espèces de Betta de toutes tailles comme des anaba­toides, foer­schi et hen­dra. Il y a un endroit, où parvu­lus, fil­a­men­to­sus, hen­dra et anaba­toides vivent tous ensem­ble, même avec les plus petits pois­sons du monde, les Pae­do­cypris. Ces fasci­nant petits pois­sons (qui adulte à l’état sauvage ne mesure générale­ment que 1,52 cm) sont cer­taine­ment un grand mir­a­cle de l’évolution. Mais on ne les trouve plus dans les zones où les plan­ta­tions de palmiers à huile rem­pla­cent la jungle. 🙁

X

Right Click is Disabled

Please respect our image usage rights and do not copy the images found on this web­site with­out prior per­mis­sion. Thank You — The Parosphromenus Project Staff