P. deiss­neri habi­tat update, Bangka Oct. 2019

La nou­velle mise à jour de l’état de con­ser­va­tion de P. deiss­neri à Bangka par le nou­veau voy­age de SJD en oct. 2019.

Bien sûr, il n’y a pas de bonnes nou­velles de cette île. Le pre­mier habi­tat où deiss­neri a été redé­cou­vert en 2017 par Went­ian Shi et Yuhan Dai, a dis­paru. Il s’agit d’une petite riv­ière dans la zone de la local­ité type du nou­vel holo­type (1998). Main­tenant, la par­tie supérieure est brûlée pour la plan­ta­tion, la par­tie en aval est égale­ment brûlée pour le palmier à huile. Cela fait que la zone où deiss­neri a été décou­vert et col­lecté en 2017 est com­plète­ment asséchée. La riv­ière est pleine d’eau boueuse et il n’y a plus de paros ou de bet­tas à l’intérieur. Il y a peu d’espoir que ce site puisse se rétablir dans le futur. C’est juste un habi­tat de plus détruit de l’espèce phare de Pharosphromenus. En 2017, tous les anciens habi­tats de deiss­neri ont déjà été per­dus à cause du palmier à huile et des mines. Main­tenant, ce nou­vel habi­tat a égale­ment dis­paru en seule­ment 2 ans. C’est le triste sort com­mun de nom­breuses espèces de Pharosphromenus de plaine. Si aucun effort de con­ser­va­tion n’est mené à l’avenir, nous ne savons pas com­bien de temps les autres habi­tats de deiss­neri pour­ront encore sub­sis­ter à l’état sauvage.

X

Right Click is Disabled

Please respect our image usage rights and do not copy the images found on this web­site with­out prior per­mis­sion. Thank You — The Parosphromenus Project Staff